Lyon et Grenoble sous la neige

  • A
  • A
Lyon et Grenoble sous la neige
Partagez sur :

Météo France avait placé en vigilance orange l'Ain, l'Isère et la Drôme lundi jusqu’à 11 heures. La circulation reste localement perturbée.

Les habitants de Lyon et de Grenoble se sont réveillés lundi matin sous la neige. 10 centimètres dans la capitale des Gaules et près de 20 centimètres dans la capitale du Dauphiné, du jamais vu depuis 2005.

Bataille de boules de neige au programme pour des lycéens lyonnais rencontrés par Jean-Luc Boujon :



"Les grands axes [routiers] ont été dégagés et nous constatons peu de points noirs", a indiqué lundi matin la gendarmerie du Rhône. Les transports en commun restent toutefois perturbés, seuls 20% du trafic des bus et tramways étant assurés. A l'aéroport Lyon Saint-Exupéry, 13 vols ont dû être annulés dans la matinée et tous les vols étaient retardés. La SNCF a annoncé de son côté des retards de 15 à 30 minutes pour les TGV mais aucune annulation, à la différence des TER.

La situation est aussi chaotique en Isère où la circulation des bus dans l'agglomération grenobloise a été complètement stoppée. Les conditions de circulation sont "en cours d'amélioration sur le réseau principal et délicates sur le réseau secondaire", a indiqué la directrice des routes au Conseil général de l'Isère.

Trois départements avaient été placés en vigilance orange lundi jusqu’à 11 heures en raison de ces chutes de neige importantes mais aussi du risque de verglas : l’Ain, l’Isère et la Drôme. "L'amélioration gagne l'ensemble des départements avec des chutes de neige globalement en nette atténuation", a précisé Météo France lundi en fin de matinée.

Pour les heures à venir, le centre régional d'information et de coordination routières Rhône-Alpes recommande cependant toujours la prudence, le maintien des températures négatives dans la nuit de lundi à mardi risquant de générer des plaques de verglas "par gel de l'humidité présente au sol".