Lycéen mis en examen : "Ce sont des spécialistes de la guérilla urbaine !"

  • A
  • A
Lycéen mis en examen : "Ce sont des spécialistes de la guérilla urbaine !"
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Christophe Rouget est membre du syndicat de police SCSI.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

A Nantes, un jeune lycéen de 18 ans a été mis en examen et écroué samedi soir pour tentative d'homicide envers un policier. Les faits se sont déroulés le 3 mai dernier en marge d'une manifestation contre la Loi El Khomri. Un lynchage à coups de pieds et de barre de fer, avec quatre autres personnes. Seul ce jeune homme a été identifié et arrêté. Il risque la Cour d'Assises. Christophe Rouget, du syndicat de police SCSI salue cette interpellation et cette incarcération.

"C’étaient des faits très graves". "C’est toujours une bonne nouvelle lorsque la police réussit à interpeller les criminels et que la justice les prend en compte. C’étaient des faits très graves. On a enlevé le casque de notre collègue pour le taper avec des barres de fer ! Heureusement que des témoins sont intervenus sinon notre collègue aurait certainement perdu la vue", a-t-il déclaré dimanche au micro d'Europe 1.

"Plus de 300 policiers ont été victimes de casseurs". Et le policer de conclure : "la liberté de manifester est fondamentale, mais elle ne doit permettre à une minorité d’extrémistes de violer les lois et de faire des policiers une cible. Depuis deux mois, plus de 300 policiers ont été victimes de casseurs. Ce sont des spécialistes de la guérilla urbaine !"