Lycée de Grasse : le proviseur de retour en héros

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Trois semaines après la fusillade au lycée Tocqueville de Grasse, le proviseur Hervé Pizzinat, qui s'était interposé face un élève armé, fait un retour héroïque dans son établissement.

Il y a trois semaines, un élève s'était présenté lourdement armé au lycée Tocqueville de Grasse, provoquant une fusillade. Et si le tireur n'a fait aucune victime malgré les cinq blessés à déplorer, c'est en grande partie grâce au proviseur, Hervé Pizzinat, qui s'était interposé pour protéger les élèves. Blessé lors de cet attaque, il fait son retour jeudi au lycée.

"Pour moi, c'est un héros."Décoré de la Légion d'honneur, c'est en véritable héros qu'il revient dans son établissement, comme témoigne un élève : "On peut se dire que ça y est, tout reprend. Pour moi, c'est un héros. Personne ne serait allé vers quelqu'un d'armé pour essayer de le raisonner. Il a eu le courage de vouloir nous protéger et de penser à nous avant de s'échapper", explique-t-il au correspondant d'Europe 1.

"J'aimerais lui serrer la main et lui dire merci." Akram, blessé lors de l'attaque, n'est revenu au lycée que lundi. Malgré ses béquilles, il a retrouvé le sourire et raconte ce qu'il a vécu : "Il (le tireur) a pris le fusil à pompe et il a cherché une victime. Il m'a vu et il m'a tiré dessus. (...) Ce retour du proviseur, c'est une étape pour moi. J'aimerais lui serrer la main et lui dire merci. Il mérite clairement la Légion d'honneur." C'est donc avec une certaine impatience que les élèves du lycée Tocqueville de Grasse attendaient le retour de leur proviseur. Ils vont désormais pouvoir passer à autre chose.