L'université Paris-Nanterre refuse l'accès de ses masters aux étudiants non-européens

  • A
  • A
L'université Paris-Nanterre refuse l'accès de ses masters aux étudiants non-européens
Les étudiants étrangers hors UE pourront postuler en licence, mais pas en master pour l'année 2017-2018@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

L'université assure que cette mesure est "temporaire" et intervient dans un contexte "très particulier".

L'université Paris-Nanterre va refuser l'accès de ses masters aux étudiants étrangers hors Union européenne pour l'année 2017-2018. La décision a été annoncée en conseil d'administration le 30 janvier dernier.

Les candidatures en licences ne sont pas affectées. Cette annonce, repérée par l'Etudiant.fr, est justifiée par "un contexte très particulier", selon Jean-François Balaudé, président de l'université, qui évoque "plusieurs facteurs" empêchant que les candidatures puissent être correctement examinées. Un changement de logiciel générateur de tension dans les équipes et les incertitudes concernant la réforme du master sont notamment mises en avant. Il ajoute que cette décision n'impacte pas les licences, qui représentent la part la plus importante des candidatures d'étudiants étrangers hors UE, souligne l'Etudiant.fr.

Une mesure d'une "extrême gravité". L'Union nationale des étudiants de France (UNEF) y voit pour sa part une "mesure d'une extrême gravité", et exige que l'université revienne sur sa décision, selon un communiqué publié sur leur site. 

Manque de moyens. La Conférence des présidents d'université (CPU), embarrassée, affirme que cette décision ne "correspond pas à la position de la CPU", mais évoque à l'Etudiant.fr un "pavé dans la mare" jeté pour attirer l'attention sur le manque de moyens face à la croissance des effectifs à l'université.