Louis Schweitzer "comprend l'inquiétude des jeunes" face à la loi El Khomri

  • A
  • A
Partagez sur :

Louis Schweitzer, commissaire général à l'Investissement et Président d’honneur de Renault, a réagi sur Europe 1 aux manifestations contre la loi Travail.

INTERVIEW

Des centaines de milliers de manifestants sont descendus dans la rue mercredi pour protester contre la loi El Khomri, à l'appel de nombreuses associations étudiantes. "Je comprends l'inquiétude des jeunes", a expliqué sur Europe 1 Louis Schweitzer, commissaire général à l'Investissement, président de France Initiative et Président d’honneur de Renault.

"Il y a une angoisse". "Quel que soit leur niveau d'étude, tous les jeunes ne trouvent pas d'emploi tout de suite. Il y a donc une angoisse, qui s'exprime à l'occasion de ce texte, et je la comprends", a-t-il confié vendredi dans Le Club de la presse. Faciliter l'accès à l'emploi pour les jeunes, c'est pourtant l'objectif de ce projet de loi. "C'est son objectif, mais les moyens sont des moyens dont l'efficacité est attendue à moyen et long terme et qui n'ont pas d'efficacité immédiate", a expliqué Louis Schweitzer. "Mais j'essaye de m'abstenir de juger les politiques. Il n'y aucun métier où l'on est plus critiqué, quel que soit le bord."

"Tout reprendre à zéro, ce n'est pas sérieux". Face aux manifestations, François Hollande a réagi jeudi, excluant tout retrait de la loi de réforme du Code du travail. "Tout reprendre à zéro, ce n'est pas sérieux", a acquiescé le haut fonctionnaire. "Je pense qu'il y a des points d'équilibre à trouver. Une bonne mesure qui n'est pas comprise et acceptée n'a pas de bons effets."

Après les avoir reçus individuellement depuis le début du mois de mars, le gouvernement a donné rendez-vous aux partenaires sociaux lundi 14 mars à 16 heures pour tenter de débloquer une situation plus crispée que jamais.