Lorraine : le trafic TER fortement perturbé après l'agression d'une contrôleuse

  • A
  • A
Lorraine : le trafic TER fortement perturbé après l'agression d'une contrôleuse
Pour limiter la gêne sur cette ligne empruntée par 10.000 personnes par jour, notamment par beaucoup de frontaliers, la SNCF a mis en place des cars entre le Luxembourg, Thionville et Metz.@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Une partie des contrôleurs de la gare de Metz a décidé d'arrêter le travail après l'agression verbale d'une de leur collège. C'est la troisième de ce genre depuis Noël. 

La circulation des TER de et vers le Luxembourg était fortement perturbée en Lorraine mardi en début de soirée après l'agression verbale d'une contrôleuse à Uckange, en Moselle, a indiqué la SNCF.

Une menace de mort. "Une contrôleuse a été agressée verbalement en milieu d'après-midi, avec menace de mort", a dit Didier Wallerich, directeur des affaires publiques et de la communication externe à la SNCF. Après cette agression, "la troisième à Uckange depuis Noël, une partie des contrôleurs de Metz a décidé d'arrêter le travail".

Des cars de substitution. Pour limiter la gêne sur cette ligne empruntée par 10.000 personnes par jour, notamment par beaucoup de frontaliers, la SNCF a mis en place des cars entre le Luxembourg, Thionville et Metz, et demandé l'assistance des Chemins de fer luxembourgeois pour faire circuler des trains entre le Grand-Duché et Thionville. Un appel aux volontaires a aussi été lancé, et la SNCF fait circuler, quand elle en a l'autorisation, des trains sans contrôleur, a précisé Didier Wallerich.