Loire : le corps retrouvé est bien celui d'un étudiant disparu

  • A
  • A
Loire : le corps retrouvé est bien celui d'un étudiant disparu
Partagez sur :

L'autopsie du cadavre en décomposition retrouvé mercredi dans un pré de la région stéphanoise a confirmé qu'il s'agissait bien d'un étudiant disparu il y a quatre mois.

Le corps retrouvé dans le Massif du Pilat est bien celui de Philippe Celle, 20 ans, disparu en décembre dernier. "Cette identification formelle a pu être établie grâce à des éléments de dentition", a déclaré le procureur de la République de Saint-Etienne, Jacques Pin.

Aucune trace de violence ou de blessures n'a été constatée et la thèse de l'accident, peut-être un malaise suivi d'une hypothermie, est privilégiée, a pour sa part indiqué le commandant de gendarmerie Stéphane Marcesse. Des analyses toxicologiques étaient toujours en cours et devraient permettre de déterminer la cause du décès de l'étudiant.

Philippe Celle avait disparu sans laisser de trace dans la nuit du 20 au 21 décembre, lors d'une soirée avec des amis à la salle des fêtes du village de Tarentaise (Loire). Le Massif du Pilat était enneigé à l'époque et les recherches conduites par les gendarmes avec l'appui d'un hélicoptère, l'assistance de plongeurs des sapeurs-pompiers et de bénévoles, n'avaient pas permis de retrouver le jeune homme.