Loi Travail : une foule dense au départ du cortège à Paris

  • A
  • A
Loi Travail : une foule dense au départ du cortège à Paris
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Pour la neuvième journée de mobilisation nationale contre la loi El Khomri, le cortège parisien s'est lancé avec des milliers de manifestants.

Après un nouveau dialogue de sourds lundi entre la ministre du Travail et le secrétaire général de la CGT, les opposants à la loi Travail se retrouvent mardi pour une 9e journée de mobilisation nationale. Les syndicats espèrent que la mobilisation dépassera le pic de la contestation atteint le 31 mars avec 390.000 personnes, selon les autorités, 1,2 million selon les organisateurs. A Paris, les manifestants ont commencé à défiler en début d'après-midi dans une ambiance de pétards, fumigènes et klaxons.

"Pour le retrait". En tête du cortège, des drapeaux CGT et Sud omniprésents. Et cette immense banderole, "Pour le retrait, pour de nouveaux droits." Les syndicats CGT et F.O. n'ont jamais dévié de leur ligne. Devant le cortège, des milliers des jeunes sont venus, certains casqués, encagoulés, masqués, criant "Paris, debout soulève toi". En face, se tiennent déjà des centaines de CRS, visières descendues, munis de boucliers.

Des rassemblements ont déjà commencé en région. Les syndicats annoncent 30.000 personnes à Toulouse, 6.000 selon les forces de l'ordre. Dans les rues de Rennes, les organisateurs ont compté 4.000 personnes. A Saint-Etienne, ils étaient plusieurs centaines, tout comme à Quimper, Lyon ou encore à Bordeaux.