Loi Travail : un retrait du texte serait "dramatique pour le pays" selon Pierre Gattaz

  • A
  • A
Loi Travail : un retrait du texte serait "dramatique pour le pays" selon Pierre Gattaz
Pierre Gattaz a rencontré le Premier ministre mardi. @ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

Le président du Medef a demandé au gouvernement de ne pas retirer le projet de loi controversé, ni de le "dénaturer".

Le président du Medef, Pierre Gattaz, a mis en garde mardi soir le gouvernement contre un éventuel retrait du projet de loi sur le droit du travail, réclamé par certains syndicats mais qui serait "dramatique pour le pays", en sortant d'un entretien avec le Premier ministre Manuel Valls. "Il faut avancer, il faut continuer, je crois qu'un retrait serait dramatique pour le pays, pour l'économie du pays, et surtout pour le chômage", a déclaré à la presse le patron des patrons dans la cour de Matignon.

"Ce n'est pas le paradis sur terre". Il a par ailleurs demandé au gouvernement de ne pas "dénaturer" le projet de loi contesté par les syndicats : "Nous avons rappelé que cette loi était de nature à provoquer des créations d'emplois et notamment en CDI, et donc qu'il ne fallait surtout pas la dénaturer. Il ne faut surtout pas avoir de demi-mesures, ça c'est fondamental", a-t-il dit, après plus d'une heure d'entretien avec Manuel Valls et les ministres de l'Economie, Emmanuel Macron, et du Travail, Myriam El Khomri. "On dit que c'est la loi des patrons. Non !", a plaidé le dirigeant du Medef. "Ce qui est proposé n'est pas révolutionnaire, ce n'est pas le paradis sur terre".