Loi Travail : maintien du blocage des dépôts pétroliers en Corse

  • A
  • A
Loi Travail : maintien du blocage des dépôts pétroliers en Corse
Un tiers des stations service est en rupture de stock dans le Sud de la Corse.@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Les pénuries de carburant ont commencé dans le Sud de la Corse. Un tiers des stations service est en rupture de stock.

Les deux dépôts pétroliers de Corse demeuraient bloqués vendredi et les pénuries ont commencé dans le Sud de l'île où 21 des 59 stations service, en rupture de stock, ont du fermer, a indiqué la préfecture de région. La situation est moins délicate en Haute-Corse où les 71 stations continuent à fournir du carburant.


>> Carburant : la carte de France des stations où il reste du carburant, c’est par ici 

Pas d'incidents malgré des protestations. Les accès aux deux dépôts, au Vazzio à Ajaccio, et à Lucciana, près de Bastia, sont toujours contrôlés par des militants de la CGT opposés au projet de loi d'El Khomri sur le travail et empêchant tout approvisionnement des camions citernes. Ces blocages n'ont donné lieu à aucun incident en dépit des protestations des entreprises et des commerçants. Les préfectures de Corse-du-Sud et de Haute-Corse diffusent deux fois par jour la liste des stations encore ouvertes. Elles ont appelé les automobilistes à limiter leur consommation. La vente dans des récipients portables tels que des jerrycans est interdite.

La situation est rendue délicate par l'arrivée de nombreux touristes dans l'île, ce qui a multiplié l'affluence dans les points de vente de carburants. Les liaisons maritimes et aériennes ne sont pas affectées par le blocage des approvisionnements.