Loi Travail : la CGT ports et docks appelle à un arrêt de travail le 2 juin

  • A
  • A
Loi Travail : la CGT ports et docks appelle à un arrêt de travail le 2 juin
Image d'illustration@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

La fédération nationale ports et docks CGT ses salariés à la grève contre la loi Travail avec un arrêt de travail de 24 heures dès le 2 juin.

La fédération nationale ports et docks CGT appelle vendredi l'ensemble des salariés du secteur à "poursuivre et amplifier l'action" contre la loi Travail avec un arrêt de travail de 24 heures dès le 2 juin.

"Une détermination sans faille". "Si nous ne constatons pas d'évolution du gouvernement, la Fédération proposera à la Commission exécutive fédérale qui se tiendra le 1er juin au Havre, d'amplifier les actions sous différentes formes et initiatives jusqu'à la mobilisation nationale du 14 juin et le nouvel arrêt de travail de 24 heures", déclare la fédération dans un communiqué. "Notre détermination et capacité à mener un combat juste et légitime sont sans faille. Elles sont à la hauteur du mépris affiché par ce gouvernement. La Fédération s'inscrira dans la durée au-delà du 14 juin si besoin", prévient-elle.

Plusieurs secteurs du transport perturbés. La fédération ports et docks CGT avait déjà appelé à "deux arrêts de travail de 24 heures", les 17 et 19 mai, "en réponse à l'utilisation du 49-3" par le gouvernement. Dès la semaine prochaine de nombreux secteurs du transports risquent d'être perturbés avec des préavis notamment à la RATP et dans l'aviation civile.

L'intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, Fidl, UNL a appelé à "amplifier les mobilisations" en particulier dans les secteurs qui restent engagés dans des mouvements de grèves. Une nouvelle mobilisation nationale est programmée le 14 juin avec un rassemblement unitaire à Paris.