Loi Travail : "Je n'ai jamais connu un conflit aussi long", peste Mailly

  • A
  • A
Loi Travail : "Je n'ai jamais connu un conflit aussi long", peste Mailly
@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Jean-Claude Mailly, le leader de Force ouvrière, s'alarme de la longueur du conflit sur la loi Travail.

"Je n'ai jamais connu un conflit aussi long", a affirmé Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière (FO), interrogé sur France Info mercredi après la onzième journée de manifestations contre la loi Travail depuis le 9 mars .

"Anormal dans une démocratie". "Un conflit qui dure depuis plus de quatre mois, c'est anormal dans une démocratie", a-t-il ajouté. Mardi, la 11e journée de manifestations a mobilisé entre 64.000 et 200.000 personnes en France selon les sources, au moment où le projet de loi Travail était adopté dans une version durcie au Sénat.


Pour un dialogue ouvert. Le leader de FO doit être reçu à 18h30 par le premier ministre Manuel Valls, qui reçoit tout au long de la journée syndicats et patronat pour "faire le point". "Ce qu'il fait sur la méthode, c'est plutôt bien" a déclaré Jean-Claude Mailly. Mais "il faut, sur le temps de travail, que la branche continue à exister (...) c'est notamment l'article 2". Sans quoi, "il n'y aura pas de sortie par le haut en ce qui concerne Force ouvrière", a-t-il insisté. Le texte du projet de loi doit repasser à l'Assemblée nationale le 5 juillet, le gouvernement n'excluant pas de recourir à nouveau à l'article 49-3 pour faire adopter sa version sans vote.

Maintenir la pression. Jean-Claude Mailly appelle à "une journée" d'action le 5. "Ça ne veut pas dire des manifestations, que les choses soient claires, mais on maintiendra la pression sous différentes manières" et "en septembre il y aura d'autres initiatives", a-t-il dit. La CGT a d'ores et déjà évoqué une journée de grèves et de manifestations le 5. Jean-Claude Mailly a également réitéré mercredi sa volonté de poursuivre la mobilisation cet été, voire en septembre, si le gouvernement ne bougeait pas.