L'Occitanie et la Catalogne veulent renforcer leur coopération

  • A
  • A
L'Occitanie et la Catalogne veulent renforcer leur coopération
Carole Delga et Carles Puigdemont ont signé une lettre d'intention dimanche.@ RAYMOND ROIG / AFP
Partagez sur :

Les présidents des deux régions ont signé une lettre d'intention dimanche. Il doit permettre aux deux régions d'"agir en commun sur la scène européenne".

La présidente de la région Occitanie, Carole Delga, et le président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, ont signé dimanche une "lettre d'intention" pour renforcer leur partenariat à l'échelle européenne.

Des projets communs pour les deux régions. Les deux responsables ont cosigné cet accord à la maison de la région Occitanie à Narbonne, dans l'Aude. Il doit permettre aux deux régions d'"agir en commun sur la scène européenne" dans le domaine des transports - notamment pour le projet de ligne à grande vitesse (LGV) entre Montpellier et Barcelone -, de l'économie, de la culture ou du social, ont-ils indiqué.

Faire baisser le chômage. "Nous disposons d'énormes capacités", a affirmé Carles Puigdemont, "autant d'atouts qui nous mèneront à faire baisser le chômage, à accroître notre compétitivité et à favoriser l'accueil, et là je pense surtout aux réfugiés". "Notre alliance se renforcera au fil du temps car il existe une tradition de coopération entre nos deux régions", a abondé Carole Delga.

Une formalisation de l'accord à l'été. L'accord de coopération doit être formalisé "en mai ou juin" par le déménagement du siège de l'Eurorégion de Toulouse à Perpignan. L'Eurorégion a été créée en 2009 entre les anciennes régions françaises Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon (qui ont fusionné au sein de l'Occitanie avec la réforme territoriale), ainsi que les régions espagnoles de Catalogne et des Baléares.