L’hommage du conjoint de Xavier Jugelé : "Je souffre sans haine"

  • A
  • A
L’hommage du conjoint de Xavier Jugelé : "Je souffre sans haine"
@ bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :

Etienne Cardiles, conjoint du policier assassiné dans l'attentat des Champs-Elysées, a pris la parole lors de l'hommage national mardi matin. Devant l'épreuve, il a appelé à la "dignité".

L'hommage national au policier tué jeudi lors de l'attentat sur les Champs-Elysées a débuté mardi dans la matinée, en présence notamment des deux candidats qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

"Restons tous dignes". Etienne Cardiles, le conjoint de Xavier Jugelé, a pris la parole après une minute de silence et après que le cercueil du policier soit arrivé dans la cour, porté par des policiers. Son conjoint a raconté, avec émotion et dignité, les derniers instants passés aux côtés de son compagnon, et la passion de ce dernier pour son métier. "Je souffre sans haine", a-t-il dit, empruntant l'expression employée par Antoine Leiris, qui a perdu sa compagne lors de l'attentat du 13-Novembre. Cinéma, musique, théâtre… Etienne Cardiles a évoqué "cette vie de joie" et de culture. "Restons tous dignes", a-t-il enfin demandé.

Xavier Jugelé, 37 ans, a été tué jeudi de deux balles dans la tête par Karim C., qui a blessé deux autres policiers, dont l'un grièvement, ainsi qu'une touriste allemande, avant d'être abattu. L'attentat avait bouleversé la fin de la campagne trois jours avant le premier tour de la présidentielle.