Les smartphones, ennemis du sommeil

  • A
  • A
Partagez sur :

Les médecins s'alarment des effets de nos smartphones sur le cycle du sommeil, y compris en mode silencieux.

Nos smartphones sont-ils en train de saboter nos nuits ? Les médecins profitent de la journée du sommeil, vendredi, pour tirer la sonnette d'alarme sur l'utilisation que nous faisons de nos téléphones portables. Les chiffres sont sidérants : d'après une enquête réalisée par l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance, nous sommes 1 sur 2 à rester connectés la nuit, le téléphone allumé sur la table de chevet. Un comportement qui peut perturber notre sommeil.

"Je lis et je réponds, même à 4 heures du matin". Imaginez, parmi ceux qui sont réveillés par des messages, 8 sur 10 y répondent immédiatement. Ces dormeurs "sentinelles" le disent, ils ont pris une mauvaise habitude. A la moindre sonnerie, au moindre petit bip, ils consultent leur téléphone. Thibaut, 22 ans, conserve son smartphone allumé en mode vibreur sur sa table de chevet, mais dès qu'il l'entend et quelle que soit l'heure, il répond : "je vais allumer mon téléphone tout de suite pour lire le mail, le SMS ou même regarder un SMS. Même s'il est 3 ou 4 heures du matin et qu'un ami est en train de faire la fête, je lis et je réponds".

"J'ai décidé d'éteindre mon portable". Le problème qui se pose est alors évident : ces sollicitations nocturnes perturbent le sommeil. "J'ai été réveillé en pleine nuit pour m'informer que Bernie Sanders avait gagné un caucus de je ne sais plus quel Etat américain et j'ai mis prêt de deux heures à me rendormir", explique, Juliette, 30 ans. "Je me suis dit que ce n'était vraiment pas malin de perdre autant de sommeil pour suivre en direct les élections américaines et j'ai décidé d'éteindre mon portable la nuit", poursuit la jeune femme qui avoue "avoir l'impression de mieux dormir", depuis que son portable ne la réveille plus.

Attention au mode silencieux. C'est même prouvé scientifiquement, les personnes qui laissent leur téléphone allumé la nuit, ont un sommeil de plus mauvaise qualité. Les spécialistes recommandent également de faire attention au mode silencieux. Certains téléphones continuent en effet, même dans ce mode, d'envoyer de petits flashs lumineux de quelques millisecondes, mais qui suffisent à perturber notre horloge biologique. Les experts expliquent que ces signaux, dont le spectre lumineux est riche en tonalités de bleus, nous dérèglent même les yeux fermés.