Les sinistrés d’Hautmont encore sous le choc un an après

  • A
  • A
Les sinistrés d’Hautmont encore sous le choc un an après
Partagez sur :

Dans la nuit du 3 au 4 août 208, une tornade avait ravagé cette ville. Trente familles n’ont toujours pas été relogées.

C’est une journée de souvenir à Hautmont, vendredi. Un an après la tornade qui a dévasté cette ville proche de Maubeuge, dans le nord, 300 personnes ont assisté à la messe célébrée à la mémoire des victimes. Une stèle a aussi été inaugurée et des médailles de la ville distribuées aux bénévoles.

Dans la nuit du 3 au 4 août 2008, des vents à plus de 300km/h ravageaient plus de mille foyers. Problème d'assurance, nouvelles normes de construction et procédures de désamiantage, aujourd’hui encore, des dizaines de familles vivent dans des mobile-homes.

D’autres ont pu réintégrer un vrai logement.C'est le cas de la famille Poulet et de leurs deux enfants.La tornade s'était formée à quelques mètres de chez eux, à Boussières-sur-Sambre, dans le champ juste en face. Leur maison a été la toute première détruite.

Il y a quelques jours, ils ont emménagé dans leur nouvelle maison, construite à l'emplacement même de l'ancienne. Pour eux, "c’est un nouveau départ":



Lors de la tornade, le mari a été grièvement blessé et après deux mois d'hospitalisation, ses souffrances sont permanentes. La famille s'est donnée quelques mois pour s'habituer à son nouveau logement. Mais si leurs peurs, leurs angoisses persistent, Sophie et Jean "n’hésiteront pas à déménager".

Europe 1.fr avec Nicolas Chauvin