Les salles de sport sont en pleine croissance

  • A
  • A
Les salles de sport sont en pleine croissance
Partagez sur :

Grâce notamment aux salles à bas coût, de plus en plus de Français se laissent tenter.

INFO EUROPE 1

Transpirer, c’est tendance. Et en groupe, encore plus. D’après une étude du cabinet Xerfi qui vient de paraître et qu'Europe 1 s'est procurée, le nombre d'inscrits dans les salles de sport a en effet augmenté de 5% en un an, en partie grâce aux salles low cost, ces salles à bas coût qui boostent le marché.

La serviette, ça se paye. Un chiffre illustre cette tendance forte : une hausse de 25% des inscriptions ce mois-ci par rapport à l'année dernière chez Neoness, keepcool ou vitaliberte. Ces salles affichent des prix  très compétitifs, à partir de 10 euros par mois. S’il n’y a pas d'engagement, il y a une contrepartie : tous les "petits plus" sont facturés, comme les serviettes, les casiers ou les cours. Et ça marche!

"J’ai eu la possibilité de payer en dix fois". Résultat : les salles de sports traditionnelles, comme CMG sport club se sont adaptées avec des facilités de paiement. C'est ce qui a motivé Florence 55 ans : "quand je me suis inscrite, c’était 150 euros de promotion en moins, et ensuite j’ai eu la possibilité de payer en dix fois.  Et j’ai eu la chance de tomber sur des supers profs, qui m’ont donné envie de m’accrocher. J’ai essayé la très haute gamme, que l’on paye deux fois plus cher, mais avoir une salle chic parce qu’il y a un nouveau matériel, aucun intérêt…"

Ramer avec un casque de réalité virtuelle. Mais  ces salles haut de gamme ont aussi leur public. Elles ont  investi massivement dans des appareils dernier cri. C’est le cas d’un rameur connecté à un casque de réalité virtuelle. Donc au lieu de ramer face à un mur blanc, vous  avez  l'impression d'être aux commandes d'une gondole à Venise.