VIDEO - Les retrouvailles émouvantes d'un couple, séparé après 62 ans de mariage

  • A
  • A
VIDEO - Les retrouvailles émouvantes d'un couple, séparé après 62 ans de mariage
Wolfram et Anita Gottschalk ont été réunis ce week-end.@ DR
Partagez sur :

LA BELLE HISTOIRE DE LA SEMAINE - Wolfram et Anita Gottschalk vont pouvoir passer le restant de leurs jours ensemble dans une maison de repos de l'ouest du Canada.

LA BELLE HISTOIRE

Après les larmes de douleur, celles de joie. Wolfram et Anita Gottschalk, un couple canadien marié depuis 62 ans, ont connu le bonheur de retrouvailles émouvantes après des mois de séparation douloureuse. Le couple de retraités avait été placé dans deux maisons de repos différentes au début de l'année. Ce week-end, leur petite fille a pu annoncer sur Facebook que Wolfram avait rejoint sa compagne de toujours dans un établissement de Surrey, à une quarantaine de kilomètres de Vancouver, raconte la chaîne de télévision américaine CNN

"Vendredi notre famille a été témoin des retrouvailles pleines de joie entre Wolfram et Anita", se réjouit-elle dans un message largement relayé sur les réseaux sociaux. Et pour cause, la séparation du couple de retraités avait déjà suscité une émotion intense. Plus de 10.000 personnes ont partagé sur Facebook un premier message posté fin août, dans lequel leur petite fille publiait "la photo la plus triste que j'ai jamais prise". "Aujourd'hui, un lymphome a été diagnostiqué à mon grand-père et sa démence est plus forte chaque jour", ajoutait-elle, dressant un tableau des plus sombres, seulement éclairé par l'amour qui lie le couple : "Il se souvient encore parfaitement de ma grand-mère".

"On ne pourrait pas être plus reconnaissant". Relayée sur les réseaux sociaux, l'histoire avait également trouvé une place dans les médias, tandis que la petite-fille du couple continuait d'informer sur l'évolution de la situation de ses grands-parents. Ce week-end, elle a donc pu annoncer les retrouvailles tant attendues. "Ils tiennent à remercier tous ceux autour du monde qui ont aimé, partagé ou échangé autour de leur histoire", relaie-t-elle. "Ils peuvent désormais vivre sous le même toit pour le reste de leurs jours et on ne pourrait pas être plus reconnaissant."