Les remontées mécaniques des Deux Alpes partiellement à l'arrêt

  • A
  • A
Les remontées mécaniques des Deux Alpes partiellement à l'arrêt
Aucune remontée mécanique, "à l'exception de deux téléskis", ne fonctionnait mercredi matin.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Des agents des services des pistes ou encore des pisteurs-secouristes ont fait grève mercredi matin pour exiger une revalorisation salariale.

Plus de 200 agents d'exploitation des remontées mécaniques ont paralysé partiellement mercredi, depuis 8h, le fonctionnement habituel de la station de ski des Deux Alpes en Isère, avant que la situation ne se rétablisse dans l'après-midi. Ils exigeaient une revalorisation salariale. Selon les syndicats, "250 des 400 membres du personnel", dont des agents des services des pistes, des pisteurs-secouristes, des caissières et des agents de maintenance, ont répondu à un préavis de grève déposé mardi après dix jours de négociations salariales infructueuses. 

Une augmentation de salaire. Les grévistes réclamaient principalement à leur employeur, la société "Deux Alpes loisirs", qui gère le domaine skiable sous l'égide la Compagnie des Alpes, une augmentation salariale de 11%. Ils ont finalement obtenu une "augmentation de 2% en 2016 et la promesse d'une nouvelle revalorisation de 0,8% en 2017".


Seuls deux téléskis. Mercredi matin aucune remontée mécanique, "à l'exception de deux téléskis", ne fonctionnait sur l'ensemble du domaine skiable, précisent les syndicats. Les cours de ski avaient toutefois été maintenus. Cette grève intervenait alors que deux des trois zones définies par l'Education nationale sont actuellement en vacances.