Les redoublants au bac conserveront leurs notes supérieures à 10

  • A
  • A
Les redoublants au bac conserveront leurs notes supérieures à 10
Les élèves de terminale redoublants peuvent conserver leurs notes supérieurs à la moyenne.@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

ÉDUCATION - Cette année, pour la première fois, tous les redoublants du bac pourront conserver les notes comprises entre 10 et 20 obtenues l'année dernière.

Le début des épreuves du baccalauréat, c'est dans trois mois jour pour jour. Cette année, les recalés de l'année dernière, soit environ 40.000 jeunes en filière générale et technologique, et autant en bac pro, devraient pouvoir conserver leurs notes supérieures à la moyenne.

Se concentrer sur certaines matières. La décision s'est faite à l'automne dernier, après une concertation de l'Etat et des équipes enseignantes. Jusqu'ici, ce n'était possible que pour les candidats au bac pro. Désormais, tous les aspirants bacheliers peuvent reporter les notes comprises entre 10 et 20, ce qui permet de se concentrer sur les matières qu'ils ont ratées.

"C'est un atout". Hachouine, en bac pro systèmes électroniques numériques à Paris, va ainsi garder six notes de l'année dernière. "En Anglais, j'ai eu 16, en français 12 et en maths j'ai eu 13", raconte le jeune homme. "Mais dans la matière principale, l'électronique, j'ai eu 8. Je repasse mon bac pour ça." Dans les matières qu'il n'a pas besoin de repasser, Hachouine avoue être "beaucoup moins attentif". "Parfois, je n'y vais pas, j'ai beaucoup moins de devoirs. Je peux me concentrer beaucoup plus sur l'électronique et c'est un atout."

Eviter de se démobiliser. Pour les matières qu'ils ne repassent pas, les élèves ont effectivement le droit de ne pas aller en cours. Mais beaucoup d'établissements font signer une sorte de "contrat" avec les parents et le lycéen en début d'année pour que ce dernier s'engage à venir en classe quand même. "S'ils ne vont qu'aux cours qu'ils doivent repasser, (les redoublants) auront plein de trous dans leur emploi du temps", explique Philippe Tournier, proviseur du lycée Victor-Duruy à Paris. "Ces trous peuvent les encourager à être encore plus absents et ne pas se rendre aux cours auxquels ils devraient aller."

Si, malgré ces précautions et ces conditions avantageuses, les aspirants bacheliers trébuchent encore cette semaine, qu'ils se rassurent : il est possible de garder ses meilleures notes dans les cinq sessions suivantes du baccalauréat.