Les pompiers initient aux premiers secours

  • A
  • A
Les pompiers initient aux premiers secours
Les citoyens seront formés aux premiers secours, notamment pour apprendre à stopper une hémorragie.@ AFP
Partagez sur :

Deux mois après les attentats du 13 novembre, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris propose de former les citoyens aux premiers secours, à travers des stages de deux heures.

Le soir des attentats, beaucoup de Parisiens ont spontanément proposé leur aide aux secours. Mais sans une formation de base, leur efficacité a parfois été limitée. Deux mois après, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris a décidé d’ouvrir des formations le samedi après-midi dans six casernes de la capitale. Des modules de deux heures, entièrement gratuits pour apprendre à être le plus efficace possible entre une éventuelle attaque et l’arrivée des secours. 

Une formation courte. Donner les bonnes informations aux pompiers, trier les victimes selon la gravité de leur état et évidemment une initiation aux soins d’urgence, comme le massage cardiaque par exemple...La formation est courte, deux heures, et va à l’essentiel. "Le citoyen sera mis en situation, face à plusieurs victimes d’un accident grave ou d’un scénario comme celui qu’on a connu le 13 novembre", détaille pour Europe 1 le commandant Gabriel Plus, porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris. Et de préciser : "il va apprendre à porter le bon geste, à poser un garrot, clairement à stopper une hémorragie avec une cravate, une ceinture, un foulard…" 

Ouverte à tous. Même si les garrots font partie de ce qu’on appelle de la médecine de guerre, les pompiers insistent, "ce sont ces gestes qui ont permis de sauver des vies il y a deux mois s’il s’agit d’une fusillade."Ces formations sont ouvertes à toute personne majeure, il suffit de s’inscrire sur le site de la préfecture de Police de Paris. Elles devraient être accessibles dans toute la France à partir de février.