Les pâtisseries "racistes" de Grasse de nouveau autorisées

  • A
  • A
Les pâtisseries "racistes" de Grasse de nouveau autorisées
@ AFP
Partagez sur :

Ces gâteaux, au centre d'une polémique, avaient été interdits d'exposition. La boulangerie a gagné en appel contre le CRAN.

La boulangerie "La belle époque" de Grasse va pouvoir à nouveau exposer dans ses vitrines ses pâtisseries "Dieux" et "Déesses". Ces gâteaux, en forme de figurines nues en chocolat noir, avaient provoqué la colère du Conseil représentatif des associations noires (le Cran) en mars dernier, parlant de "caricatures négrières, obscènes et injurieuses qui puisent dans la vieille tradition du racisme colonial".

Le Cran débouté. Le Conseil d'Etat a annulé jeudi la décision du tribunal administratif de Nice qui avait interdit fin mars l'exposition de ces pâtisseries. "Si l'exposition (...) de pâtisseries figurant des personnages de couleur noire présentés dans une attitude obscène et s'inscrivant délibérément dans l'iconographie colonialiste est de nature à choquer, l'abstention puis le refus du maire de Grasse de faire usage de ses pouvoirs de police pour y mettre fin ne constituent pas en eux-mêmes une illégalité manifeste portant atteinte à une liberté fondamentale qu'il appartiendrait au juge administratif des référés de faire cesser", estime le juge dans sa décision.