Les organismes HLM choqués par le budget 2018

  • A
  • A
Les organismes HLM choqués par le budget 2018
Le ministère de la Cohésion des territoires verra son budget tomber de 18,3 milliards d'euros à 16,5 milliards l'an prochain.@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Selon eux, le projet de loi de finances pour 2018 "détruit" le logement social. 

Avec de sévères économies sur le budget du logement, principalement tirées d'une ponction sur les ressources des bailleurs sociaux, le projet de loi de finances pour 2018 a fait l'effet d'une douche froide au congrès des organismes HLM. Détaillé mercredi en Conseil des ministres, le document prévoit un budget en baisse de 18% en deux ans et des aides personnelles au logement (APL) qui fondent de 1,7 milliard d'euros dès l'an prochain. Ainsi le ministère de la Cohésion des territoires verra-t-il son budget tomber de 18,3 milliards d'euros à 16,5 milliards l'an prochain puis 15 milliards en 2019.

Baisse des APL. En ligne de mire, les APL qui représentent 18 milliards d'euros, une "charge lourde" pour l'Etat, sans que soient atteints, affirme Bercy, "les objectifs d'amélioration des conditions de logement". Engagée sur deux ans, leur réforme porte d'abord, dit Bercy, sur le secteur social qui loge environ dix millions de personnes en France : la dépense publique y diminuera de 1,7 milliard d'euros en 2018.

Cette baisse provient, pour 1,5 milliard, d'une baisse de loyers imposée aux bailleurs sociaux, censée rendre "indolore" pour les locataires HLM la réduction de leur APL pour un montant global équivalent. En outre, les loyers du parc social seront gelés en 2018, grevant encore les ressources des organismes.