Les musulmans fêtent la fin du ramadan

  • A
  • A
Les musulmans fêtent la fin du ramadan
Partagez sur :

L'Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du jeûne sacré du ramadan pour les musulmans, a été fixée à dimanche.

L'Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du jeûne sacré du ramadan pour les musulmans, est célébrée ce dimanche en France, selon les recommandations du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

A cette occasion le CFCM a présenté "ses voeux les plus chers à l'ensemble des musulmans de France" et appelé "à ce que les moments forts de cette fête que sont la prière communautaire et l'acte de don puissent éclairer et remplir de joie les coeurs les plus démunis".

La célébration de l'Aïd el-Fitr a rassemblé dimanche matin plusieurs milliers de fidèles à la Grande Mosquée, dans le Ve arrondissement de Paris. Le recteur de la Grande Mosquée, Dalil Boubakeur, a adressé en arabe puis en français ses "voeux sincères de bonne fête et de bonheur" à la communauté musulmane et "tous ses meilleurs souhaits à l'ensemble de la communauté nationale". Une prière a ensuite été dite. De nombreux fidèles, qui n'ont pu entrer dans le lieu de culte, faute de place, ont effectué la prière dans les rues adjacentes. Pour la première fois, la cérémonie était retransmise en direct à la télévision, dans le cadre des émissions religieuses du dimanche matin sur France 2.

Le début comme la fin du mois du ramadan sont déterminés par l'observation du croissant de lune. La fête du Fitr esr également célébrée dimanche dans la plupart des pays arabes. Durant le ramadan, les musulmans doivent s'abstenir de boire, de manger, de fumer et de tout rapport sexuel, du lever au coucher du soleil. Le ramadan est un des cinq piliers de l'islam, avec la profession de foi, la prière, l'aumône et le pèlerinage. Sur les cinq millions de musulmans vivant en France, 80% assurent respecter le jeûne du ramadan, même s'ils ne pratiquent pas le reste de l'année.