Notre-Dame-des-Landes : les modalités du référendum rejetées par une instance consultative

  • A
  • A
Notre-Dame-des-Landes : les modalités du référendum rejetées par une instance consultative
Le Conseil national de la transition écologique rejette les modalités du référendum.@ AFP
Partagez sur :

Le Conseil national de la transition écologique, composé d'ONG, patronat, syndicats, consommateurs et élus, a estimé que le projet était insatisfaisant.

Les modalités du référendum sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont été rejetées par les membres du Conseil national de la transition écologique, une instance consultative réunissant ONG environnementales, patronat, syndicats, consommateurs et élus.

"Pas satisfaisant en l'état". "En raison des vives critiques qui ont été formulées contre à la fois la méthode et le projet d'ordonnance lui même, les participants ont estimé par consensus que le projet n'était pas satisfaisant en l'état et nécessitait des travaux complémentaires", a indiqué à l'AFP Denis Voisin, le porte-parole de la Fondation Hulot.

Prévu en juin. Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé à la mi-mars que le référendum aurait lieu "au mois de juin" avec "les électeurs du département de la Loire-Atlantique" seulement, un choix considéré par les opposants comme plus favorable à l'adoption du projet.