Les jeunes ont (encore) le goût de la lecture

  • A
  • A
Partagez sur :

Près de 80% des jeunes disent aimer lire, selon une étude conduite par le Centre national du livre.

Le livre n’est pas mort. Les jeunes ont encore le goût de la lecture, selon les conclusions encourageantes d’une étude menée par le Centre national du livre.

Roman et BD. Si la lecture n’arrive qu’en septième position, après la télé, les vidéos, les amis, la musique, le sport et internet, dans les centres d’intérêt des jeunes, il sont près de 80% à assurer aimer lire. "Quand on lit, on est dans l’histoire et c’est ce que j’aime vraiment ressentir quand je lis un livre. Quand nos parents nous appellent, et bien on ne peut plus se détacher du livre", explique Roxane, 9 ans. Même son de cloche du côté de son petit frère Tristan, 8 ans : "J’aime les BD de J’aime Lire (magazine dédié aux 7-10 ans, ndlr) […], les petits romans un peu près gros comme ça… J’aime surtout les Cabane Magique", une série de cinquante romans qui propulse les enfants dans le passé.

Déclic. Et le goût de la lecture peut apparaître à n'importe quel âge. "C’est une question de déclic. Il y a des enfants qui apprennent à lire et à partir de 7, 8 ans ils vont dévorer plusieurs livres par semaine. Il y en a d’autres chez qui ça vient à l’adolescence, parce qu’il y a eu un livre qui a tout enclenché, alors qu’ils n’étaient pas de grands lecteurs", explique Greta Pujos de la librairie jeunesse Chantelivre à Paris.

Littérature fantastique. Depuis la saga Harry Potter, les jeunes raffolent des pavés fantastiques de plus de 500 pages. Le cycle Tobie Lolness, racontant l’histoire d’un peuple miniature qui vit dans les arbres, a désormais la cote.