Les jeunes délaissent l'alcool et la cigarette pour... les écrans

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les 11-16 ans boivent moins d'alcool, fument moins et commencent même plus tard que leurs aînés. La cause ? Elle est à chercher dans les chambres des ados.

Les ados français fument, boivent et se droguent moins, d'après une nouvelle étude de l'Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies. Les jeunes de 11 à 16 ans boivent 15% d'alcool en moins par rapport à la même classe d'âge il y a dix ans. Leur tabagisme a aussi baissé de 3% et ils commencent aussi à fumer plus tard. Des consommations à la baisse grâce... aux écrans.

Moins de temps accordé aux addictions. Les chiffres sont très clairs. La première cigarette est fumée huit mois plus tard qu'il y a dix ans et c'est quatre mois plus tard pour le cannabis. La raison ? L'omniprésence des écrans dans le quotidien des collégiens. "En fait, cette génération qui passe plus de temps devant les écrans va avoir tendance à passer moins de temps à la sortie du collège par exemple", rapporte François Beck, le directeur de l'Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies. "Et ces temps de sortie peuvent être des opportunités de consommer du tabac mais aussi parfois du cannabis."

Une influence positive des parents. "Il y a plein de manières de consommer des écrans mais le gros se passe au domicile, donc plus proche d'une forme de contrôle parental", ajoute François Beck. C'est là la grande nouveauté de cette nouvelle génération. Les adolescents continuent de discuter entre copains mais depuis chez eux, sur leurs écrans.

Autre cause avancée : leurs parents fument et boivent moins que la génération précédente et cela influence à la baisse la consommation de leurs propres enfants