Les "galériens du logement" s’installent à Lyon

  • A
  • A
Les "galériens du logement" s’installent à Lyon
Partagez sur :

Jeudi Noir est un collectif qui défend les jeunes en recherche d’un logement. Implanté à Lyon depuis peu, il a organisé mi-avril sa première action dans une agence immobilière. Au programme, mousseux et confettis pour une crémaillère fictive.

"Pour les jeunes en recherche de logement, le jeudi est une journée noire : celle de la chasse aux petites annonces. Des logements toujours plus chers et des bailleurs toujours plus exigeants. C’est aussi la journée ou on envisage des solutions alternatives : colocation, sous-location, logement chez des proches, squat, retour chez les parents", explique jeudi noir sur son site internet.

Après Paris, le collectif des "galériens du logement" s’est implanté à Lyon. La première action a été menée mi-avril dans une agence de listes du 2e arrondissement. Il s’agit de ces agences où l’on paye pour avoir accès à une liste de propriétaires bailleurs. Selon Jeudi Noir, 77% de ces agences sont une arnaque.

C’est donc en envahissant l’une d’entre-elles pour y organiser sa première action lyonnaise que Jeudi Noir s’est illustré : au programme confettis et mousseux pour une pendaison de crémaillère fictive.

Mardi 18h30 en direct de Lyon : débar sur le thème "Pourquoi est-il si cher d’habiter en ville ?" Marie Drucker et Patrick Cohen répondront aux questions des auditeurs avec leurs invités Patrice Garde, président délégué de la FNAIM, chambre du Rhône, Louis Lévêque, adjoint au maire de Lyon, délégué à l’habitat, logement, politique de la ville, Loïc, membre du collectif « Jeudi noir » et Franck Bensaïd, journaliste économique au Progrès.