Les Femen veulent occuper une église de Paris

  • A
  • A
Les Femen veulent occuper une église de Paris
Les Femen doivent quitter "sans délai" le local qu'elles occupent illégalement depuis novembre 2013.@ REUTERS
Partagez sur :

EXPULSION - Le groupe féministe Femen va se retrouver à la rue suite à leur expulsion du local qu'il occupait à Clichy-la-Garenne. 

À la rue. Les Femen, groupe féministe connu pour leur apparition seins nus, ont été mis à la porte de leur QG, installé illégalement depuis novembre 2013 dans les bureaux d'une usine de traitement des eaux à Clichy-la-Garenne. C'est une décision du tribunal d'Asnières-sur-Seine qui a mis fin à ce squat et a infligé aux activistes une amende de 7.398 euros. 

Le tribunal ayant décidé de leur départ sans délai, les Femen ont d'ors et déjà annoncé qu'elles ne résisteront pas à une expulsion.



Squatter une église ? Inna Shevchenko, la leader femen d'origine ukrainienne, se voit bien revenir à Paris et notamment dans un type de bâtiment où jusqu'ici elles avaient plus l'habitude de faire des coups d'éclats : "Nous occuperons une église de Paris, ou pourquoi pas l'Hôtel de Ville de Paris", comptant sur la maire de la capitale, Anne Hidalgo, qui leur avait envoyé une lettre de soutien lors de la perte de leur premier local. Ce n'est, en effet, pas la première fois que les Femen se retrouvent sans toit. En juillet 2013, elles avaient perdu leur premier QG, dans le quartier de la Goutte d'Or (Paris 18ème) suite à un incendie.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

Qui sont les Femen ?

Pourquoi on maNUfeste ?