Les empreintes de Toni Musulin sur des emballages de billets

  • A
  • A
Les empreintes de Toni Musulin sur des emballages de billets
Partagez sur :

Leur découverte, dans une poubelle, "ne constitue pas une preuve", a cependant assuré l’avocat du convoyeur de fonds.

Toni Musulin s’est rendu, le 16 novembre dernier à Monaco. Depuis, le convoyeur de fonds soupçonné d’avoir dérobé plus de 11 millions d’euros, dont environ 9 retrouvés dans un box à Lyon, affirme qu’il ne sait pas où se trouve le reste du butin. Soit 2,5 millions d’euros. Mais, selon LeProgrès daté de mercredi, ses empreintes ont été découvertes sur des emballages qui ont contenu justement 2,5 millions d'euros.

Les sacs de billets ont été découverts dans un conteneur à poubelles à Bron, près de Lyon. Et ce dès le lendemain du "casse du siècle", soit le 6 novembre, mais ce point de l’enquête n’avait pas été révélé jusque-là. Les empreintes digitales de Toni Musulin ont précisément été relevées sur des emballages de billets de banque estampillés "banque de France". Ce qui pourrait laisser penser que le convoyeur de fonds a bien manipulé les billets, laisse entendre Le Progrès.

"Je ne suis absolument pas étonné. Il a laissé des empreintes partout, là où il y avait les 2,5 millions d'euros manquants, mais aussi là où il y avait les 9 autres millions. On dit que c'est une preuve, mais, pour moi, ce n'est pas déterminant", a réagi Me Hervé Banbanaste, l’avocat de Tony Musulin.

Le Progrès indique par ailleurs que l’enquête a permis d’établir d’importants manquements dans le respect des normes de sécurité lors du transport de fonds du 5 novembre. "Ça fait des années que les mesures de sécurité n'étaient plus respectées, pour gagner du temps, par rentabilité", affirme un ancien collègue de Toni Musulin, dans les colonnes du quotidien régional. Deux responsables de l'agence Loomis de Lyon, pour laquelle travaillait Toni Musulin, ont été licenciés mi-décembre.