Les distributeurs de billets de plus en plus visés

  • A
  • A
Les distributeurs de billets de plus en plus visés
Partagez sur :

On a dénombré 61 attaques contre les distributeurs automatiques (dab) et les dabistes en 2009, contre 55 l'an passé.

Soixante-et-une attaques contre les distributeurs automatiques de billets ou les dabistes ont été enregistrées en 2009, a annoncé mercredi Patrick Lagarde, le président de la Fédération des entreprises de la sécurité fiduciaire (Fedesfi). Cela constitue un record historique depuis l'apparition de cette forme de criminalité, il y a une dizaine d'années.

On avait dénombré 55 attaques en 2008, 57 en 2007, 59 en 2006, 49 en 2005, et 46 en 2004. En novembre, les attaques se répartissaient ainsi : 77% par véhicules béliers, 10% contre le dabiste à l'intérieur de l'agence, 10% contre le dabiste à l'entrée ou la sortie de l'agence, et 3% avec séquestration de proches du dabiste à son domicile. Plus de la moitié de ces attaques se sont déroulées à Paris, dans le Val d'Oise, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

Les dabistes ont mis fin mercredi à une grève de six jours. Ils demandaient notamment que leur prime de risque, actuellement de 72 euros mensuels, soit alignée sur celle des convoyeurs – 233 euros – en raison de la dangerosité de leur travail. Finalement, la prime passera à 140 euros en janvier et à 150 à partir de juillet.

Lors d'un déplacement à Nogent-sur-Marne dans le département du Val-de-Marne, touché récemment par plusieurs braquages, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a qualifié les attaques de DAB de "phénomène nouveau mais relativement limité".