Les curieuses transactions du convoyeur de fonds

  • A
  • A
Les curieuses transactions du convoyeur de fonds
Partagez sur :

La police s’intéresse désormais à l’immeuble dont Toni Musulin est propriétaire. Un bien qui, étrangement, n’a jamais été loué.

Toni Musulin et ses 2,5 millions d'euros restent toujours introuvables. La police cherche à retracer le parcours du convoyeur. Au centre de l'enquête, l'origine des fonds dont Toni Musulin disposait, avant le casse. Plus de 100.000 euros sur un seul compte, récemment soldé, ont été identifiés.

Les policiers étudient toutes les pistes, notamment celles des activités immobilières du convoyeur. Il y a deux ans, Toni Musulin avait monté une société civile immobilière avec un ami de Villeurbanne et avait acheté un petit immeuble dans le centre de Romans. En règle générale, une SCI est créée pour mettre des appartements en location. Or, là, le duplex et le studio n’ont étrangement jamais été loués.

Durant plus de deux ans, c’est l’agence immobilière d’en face chargée de la gestion des logements qui a gardé les clefs. Jusqu’à cet été où Toni Musulin a voulu les récupérer sans explication. Ce qui ne manque pas d'intriguer les hommes de la PJ lyonnaise.

Qu’est donc venu faire le convoyeur à Romans ? Avec quel argent a-t-il pu acheter cet immeuble ? Et pourquoi n’a-t-il pas tiré profit de la location de ses appartements ? Toni Musulin s’en est t-il servi pour préparer son coup ? Autant de questions non résolues pour le moment. L’enquête se poursuit.

Europe1.fr avec Jean Luc Boujon