Les coupures de gaz et d'électricité reprendront le 1er avril

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dès le lendemain de la trêve hivernale, le 31 mars, les fournisseurs d'énergie pourront reprendre les coupures. Plus de 600.000 interventions ont eu lieu en 2016. Le médiateur de l'énergie s'attend à pire cette année.

INFO EUROPE 1

Le médiateur de l’énergie tire la sonnette d'alarme avant la reprise des coupures de gaz et d’électricité. La fin de le trêve hivernale arrive, ce sera le 31 mars prochain, et cela va de pair avec la reprise des expulsions mais également des coupures de courant en cas d'impayés. 

Les foyers touchés en augmentation. L'an dernier, il a été compté 604.000 interventions, essentiellement des coupures de gaz et d'électricité mais aussi des réductions de puissance. Pour schématiser, on laisse juste de quoi allumer les lumières et le réfrigérateur. Cela représente une augmentation de 5% par rapport à l'année précédente en ce qui concerne l’électricité et 25% de plus pour le gaz. Depuis la loi Brotte, les coupures sont interdites l'hiver mais il finit bientôt et les fournisseurs d’énergie se préparent donc en ce moment même a envoyer les premières lettres pour annoncer les coupures qui reprendront le 1er avril.

2017 s'annonce encore plus difficile. La période s'annonce difficile d'après le médiateur de l’énergie, Jean Gaubert : "Les fournisseurs attendent avec impatience le 1er avril et on aura des familles qui vont se retrouver brutalement sans électricité et sans gaz. L'année dernière, on en a eu quelques centaines de milliers en avril, mai, juin... et on aura sans doute un nombre équivalent cette année, peut-être un peu plus, parce que nous avons eu un mois de janvier très froid, donc la facture d'énergie a augmenté. 

Selon les syndicats, l'an dernier une circulaire a même expressément demandé aux salariés de ne pas prendre de RTT ou de congés pendant les deux mois qui suivent la trêve pour avoir un maximum d'effectifs sur le terrain à la reprise des coupures.