Les grandes enseignes de cosmétique poussent leurs clientes à faire le tri

  • A
  • A
Les grandes enseignes de cosmétique poussent leurs clientes à faire le tri
@ Larry French / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Seuls 2 Français sur 10 mettent leurs cosmétiques vides dans la bonne poubelle, pourtant flacons et tubes peuvent être valorisés.

Vernis à ongles, tubes de crème et palettes de maquillage s'entassent bien souvent dans les salles de bain avant de finir pèle-mêle dans la même poubelle. Les utilisatrices de cosmétique le reconnaissent : elles ne savent pas comment s'y prendre pour recycler leurs produits de beauté. "Je ne vois pas de dispositif ou de boîte comme pour les piles, il n'y a rien pour le maquillage, donc je jette comme ça", explique l'une d'elle à Europe 1. "Je n'ai jamais vraiment pensé au recyclage des produits de beauté", admet une autre. 

Flacons devenus bandes réfléchissantes. Pourtant, flacons de parfum ou tubes de crème peuvent être recyclés. Les grandes enseignes de cosmétique ont décidé de pousser leurs clientes à faire le tri, moyennant un geste commercial. Chez Sephora, une remise est offerte contre un flacon de parfum vide. Le verre recyclé permettra de fabriquer des bandes réfléchissantes pour les routes. 

Tubes incinérés pour produire de l'énergie. L'enseigne Marionnaud s'est associée à Veolia et récupère l'ensemble des produits de beauté terminés, pas seulement le verre, comme l'explique son directeur marketing Olivier Carette. "Pour le recyclage des flacons de parfum en verre, Veolia va concasser le verre et incinérer le verre pilé pour en refaire des bouteilles en verre ou des flacons de parfum. Concernant la valorisation des autres produits cosmétiques, ils partiront dans un incinérateur qui va dégager de la chaleur pour produire de l'énergie". 

1.000 flacons recyclés correspondent à 650 kilomètres parcourus en voiture. L'enseigne table sur 2.000 flacons par jour, dès la première année.