Les chiffres clés du bac 2009

  • A
  • A
Les chiffres clés du bac 2009
Partagez sur :

Voici les principaux chiffres du baccalauréat 2009.

622.322 candidats inscrits (en légère hausse par rapport à 2008), dont 331.575 au bac général (53%), 163.085 au bac technologique (26%) et 127.662 au bac professionnel (21%). Les candidats individuels (28.392) représentent 4,56% de l'effectif global. Les épreuves passées en première concernent 484.468 élèves (séries générale et technologique).

13 ans et trois mois, c’est l’âge du plus jeune candidat (académie de Strasbourg). Le vétéran est âgé de 78 ans et sept mois (académie de Montpellier).

4.880 sujets ont été élaborés. 149.500 correcteurs et examinateurs recevront environ 4 millions de copies à corriger. La France compte 4.428 centres d'examen et les épreuves sont également organisées dans 82 pays étrangers.

22 langues vivantes étrangères peuvent être présentées par les candidats au titre épreuves obligatoires et facultatives (allemand, anglais, arabe, chinois, danois, espagnol, grec moderne, hébreu moderne, italien, japonais, russe…). 24 autres langues sont au choix des candidats au titre des épreuves facultatives uniquement, ainsi que 11 langues régionales (du basque aux langues mélanésiennes).

Pour le bac général, 17% des inscrits sont en série littéraire (L), 32% en série économique et sociale (ES) et 51% en série scientifique (S).

Pour le bac professionnel, les candidats sont inscrits dans 66 spécialités allant de l'aéronautique à la vente. La série Sciences et technologie de la gestion (STG) est la plus courue avec 86.961 inscrits. Les techniques de la musique et de la danse (TMD) est la moins fréquentée, avec 331 candidats.

43,60 euros, c’est en moyenne ce que "coûte" un candidat pour le bac général. Pour un candidat au bac technologique, c’est 72,49 euros et 60,75 euros pour un candidat au bac professionnel (selon les chiffres de la session 2007).

201 ans, c’est l’âge du bac. Il est né d'un décret du 17 mars 1808. Les premiers bacheliers étaient au nombre de 31. La première bachelière, Julie Daubié, a décroché son diplôme en 1861, à 37 ans.