Les avocats choqués par le nouveau box des accusés du tribunal d'Alençon

  • A
  • A
Les avocats choqués par le nouveau box des accusés du tribunal d'Alençon
Les avocats s'inquiètent du sort des mineurs qui seront jugés au tribunal d'Alençon. Image d'illustration.@ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

Le box des accusés a été équipé cet été d'une vitre et de barreaux, une atteinte à la présomption d'innocence selon des avocats. 

Les travaux effectués cet été dans le box des accusés au tribunal d'Alençon dans l'Orne ne plaisent pas à tout le monde. La pose d'une vitre et de barreaux a en effet provoqué la colère des avocats qui y voient une stigmatisation des personnes qui vont devoir y trouver place, a rapporté lundi France 3 Normandie.

Pour des détenus très difficiles. La présidente du tribunal justifie les retouches apportées au box par la proximité du site avec la prison de Condé-sur-Sarthe qui accueille des détenus très difficiles.

Une atteinte à la présomption d'innocence ? Les avocats ne l'entendent pas de cette oreille. "Ce box des accusés ressemble plus à une cage où on enfermerait des fauves et non des humains", selon Céline Gasnier, bâtonnier du barreau de la ville. Elle y voit également une atteinte à la présomption d'innocence puisqu'"il est évident que voir un être humain derrière des barreaux et une paroi de verre influe déjà les juges, qu'il s'agisse des juges professionnels ou des jurés d'assise".

Et les mineurs ? Les avocats sont aussi préoccupés du sort des accusés mineurs. Devront-ils aussi s'assoir dans ce box d'un nouveau genre ? Ils ne le savent pas encore. "Nous ne connaissons pas les critères objectifs qui seront appliqués par le tribunal pour savoir quels prévenus seront enfermés dans ce box", a expliqué Céline Gasnier.