Les Australiens et Néo-Zélandais à l'honneur du 14-juillet

  • A
  • A
Les Australiens et Néo-Zélandais à l'honneur du 14-juillet
@ AFP
Partagez sur :

Les Australiens et Néo-Zélandais seront les invités d'honneur du 14 juillet en hommage à leur participation à la bataille de la Somme en 1916.

Les Australiens et Néo-Zélandais seront les invités d'honneur du 14 juillet en hommage à leur participation à la bataille de la Somme en 1916, a annoncé jeudi le Gouverneur militaire de Paris.

Pour les commémorations du centenaire de la bataille de la Somme. "Leur présence s'insère dans les commémorations du centenaire de la bataille de la Somme", a déclaré le général Bruno Le Ray lors du point de presse hebdomadaire de la Défense. Environ 150 Australiens et 85 Néo-Zélandais descendront la prestigieuse avenue des Champs-Elysées, pour certains en tenue traditionnelle, notamment des soldats maoris, a-t-on précisé dans son entourage. Le Corps d'armée australien et néo-zélandais (ANZAC) a payé un lourd tribu, au côté des Britanniques, à la Première Guerre mondiale et reste très présent dans la mémoire collective des deux pays. 

Un défilé sous haute sécurité. Les relations entre la France et l'Australie sont également au zénith alors que Canberra a choisi l'industrie française pour renouveler sa flotte de sous-marins, un contrat de 34 milliards d'euros. Le défilé sera placé sous haute sécurité, tout comme l'Euro 2016 de foot et la conférence COP21 sur le climat en décembre 2015, avec notamment la mise en place d'une bulle de protection aérienne. Vingt ans après le coup d'envoi de la professionnalisation des armées, "l'engagement de la jeunesse sous toutes ses formes sera la marque de fabrique de ce défilé", a également expliqué le général Bruno Le Ray.
Les chiffres du défilé. Au total, 3.239 hommes et femmes défileront à pied, 241 à cheval, tandis que 212 véhicules, 55 avions et 30 hélicoptères assureront le spectacle motorisé et aérien. Les chars Leclerc, grands absents de l'édition 2015, effectueront leur retour, avec la présence de quatre exemplaires sur chenilles. Les quads du 2e Régiment de hussards, spécialisé dans le renseignement, descendront pour la première fois les Champs, après de premiers engagements tout récemment au Sahel. Les chiens militaires, engagés dans la sécurité de l'Euro 2016 et la COP 21, seront aussi à l'affiche des festivités, embarqués à bord de véhicules légers P4. Toujours très attendue, la Patrouille de France apparaîtra cette année en formation Tour Eiffel au-dessus des Champs.