Les 4 nouveautés (ou presque) de la rentrée 2014

  • A
  • A
Les 4 nouveautés (ou presque) de la rentrée 2014
Photo d'illustration.@ MAXPPP
Partagez sur :

AU TABLEAU - Le ministère de l'Education diffuse jeudi sa "circulaire de rentrée" qui insiste sur "le combat (contre) les inégalités sociales et territoriales".

13 pages, 1 rentrée. La circulaire de rentrée, c’est le document de référence, le cadre qui définit les priorités de la politique éducative du gouvernement. Une feuille de route à paraître jeudi au Journal officiel et rédigée cette année par l’équipe de Benoît Hamon dont ce sera la première rentrée. Ce qu’on y découvre de nouveau ? Pas grand-chose en réalité mais plutôt la réaffirmation de quelques mesures et orientations-phares, comme la lutte contre "les inégalités sociales et territoriales", voulues par l’exécutif.

A charge ensuite aux enseignants de les appliquer au quotidien. "C’est une circulaire sans surprise. Elle évoque un certain nombre de grands principes. Mais elle reste bien timide sur les conditions qui vont permettre aux enseignants de mettre en œuvre ces grands principes", regrette par exemple Sébastien Sihr, le secrétaire général du SNUIPP, au micro d’Europe 1. Qui n’hésite pas à parler de "bonnes intentions" insuffisantes pour "changer véritablement l’école".

>> Enseignants, personnel de l’Education nationale, parents, élèves : voici 4 "nouveautés" contenues dans la circulaire de rentrée 2014.

Rythmes scolaires. La priorité donnée au primaire, là où se joue l'échec scolaire, est "réaffirmée" avec la "généralisation" de la réforme des rythmes scolaires dans les 83 % des communes qui ne l'ont pas adoptée dès la rentrée dernière. Le retour à la semaine de 4,5 jours divise toujours, malgré un nouveau décret pris par Benoît Hamon, prévoyant des assouplissements pour les 6 % de communes ayant des difficultés de mise en oeuvre ou faisant de la résistance. L'aide financière a également été prolongée une nouvelle fois, d'un an, jusqu'en 2015-2016.

Évaluation. Le ministre juge également "important de faire évoluer les pratiques en matière d'évaluation des élèves", un débat récurrent. Il s'agit "d'éviter que l'évaluation ne soit vécue par l'élève et sa famille comme un moyen de classement, de sanction, ou bien réduite à la seule notation". Des "fiches repères seront mises en ligne à la fin du printemps pour accompagner les enseignants".

21.05 benoit Hamon circulaire de rentrée BANDEAU

© EDUCATION NATIONALE

Éducation prioritaire. Autre chapitre de la circulaire : la lutte contre les inégalités sociales et scolaires avec la "refondation de l'éducation prioritaire". Ainsi, les écoles et les collèges qui rencontrent les plus importantes difficultés sociales (les réseaux d'éducation prioritaire renforcés/REP+) bénéficieront de "moyens renforcés". L'accueil des élèves de moins de trois ans et le dispositif "plus de maîtres que de classes" seront développés "en priorité dans les REP+ puis dans les REP".

Formation des enseignants. S'agissant des enseignants, Benoît Hamon souligne que la rentrée 2014 "verra la première génération de concours rénovés, la mise en place du Master 2 en alternance et une croissance sans précédent du nombre de stagiaires accueillis et accompagnés dans les écoles et les établissements".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

BUG ? - Rentrée scolaire décalée : la faute à l'informatique
A VOS AGENDAS - Rentrée scolaire : quel est le calendrier ?
ORIENTATION - Admissions post-bac : comment ça marche ?
RECOMPENSE - Bac 2014 : 780 euros pour les mentions "bien" et "très bien" à Montrouge