Légitime défense des policiers : un texte en conseil des ministres en décembre

  • A
  • A
Légitime défense des policiers : un texte en conseil des ministres en décembre
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Les policiers réclament un assouplissement de la légitime défense depuis l'attaque contre quatre agents à Viry-Châtillon en octobre dernier. 

Un projet de loi sur l'usage des armes à feu des forces de l'ordre et la légitime défense sera examiné dans un mois en conseil des ministres. Cette revendication était portée durant les manifestations policières après l'agression de quatre agents "Un projet de loi définissant un régime commun d'usage des armes pour les policiers et les gendarmes doit être examiné en conseil des ministres dès le 21 décembre prochain", a déclaré mercredi Bernard Cazeneuve, et présenté au Parlement "dès janvier 2017 dans le cadre d'une procédure accélérée".

Alignement sur le régime des gendarmes. Il s'agit de s'aligner sur les gendarmes qui disposent d'une plus grande marge de manœuvre que les policiers en cas de légitime défense notamment en utilisant leurs armes. Le ministre assistait aux premières conclusions des réunions de "concertation" avec les policiers de base qui ont eu lieu partout en France après les manifestations consécutives à l'attaque au cocktail Molotov de quatre policiers le 8 octobre à Viry-Châtillon dans ce département. Le ministre a détaillé le plan de 250 millions d'euros de nouveaux moyens et matériels promis par le gouvernement, 4.450 boucliers balistiques arrivant "dès janvier 2017" par exemple.