Le tour des matinales

  • A
  • A
Le tour des matinales
Partagez sur :

Le témoignage du maire de La Courneuve, Brice Hortefeux qui défend les "grandes avancées" du texte sur le travail le dimanche et l’attaque de Philippe de Villiers contre "l’Europe passoire" : retrouvez le meilleur des interviews proposées dans les matinales d’Europe 1, de France Inter et de RTL.

7h50 sur RTL. Brice Hortefeux ne veut pas entendre parler de "recul" sur le travail le dimanche. Le ministre du Travail préfère voir un "texte d’équilibre", "de grandes avancées" dans la proposition de loi déposée lundi soir à l’Assemblée nationale. Son objectif reste pourtant modeste : tenter de mettre à profit "toutes les possibilités", "même les plus petites niches d’emplois".

Claude Allègre, ministre ? Brice Hortefeux ne le dit pas directement. Mais il le laisse entendre au détour d’une phrase toute en circonvolution : "Une des empreintes du sarkozysme c’est sa capacité à s’ouvrir, ça signifie qu’il n’y a aucune raison d’y renoncer, et au contraire tous les motifs pour persévérer", glisse ce proche du chef de l’Etat.

"Merci d’être venu de La Courneuve". Sur Europe 1, l’invité à 8h20 n’est pas un ministre mais un élu de terrain, un homme "optimiste", Gilles Poux. C’est dans sa ville que des policiers ont été visés par des tirs d’armes de guerre le week-end dernier. En toile de fond, la drogue, un trafic qui a lieu "au vu et au su de tout le monde" dans certains quartiers, dans certaines barres d’immeuble.

Direction Nantes sur France Inter qui reçoit à la même heure Philippe de Villiers. Il est candidat aux européennes sous la bannière Libertas. Dans sa ligne de mire : "l’Europe de Bruxelles, l’Europe passoire". Et dans un seul souffle, le leader du Mouvement pour la France s’en prend "aux traders, aux banquiers, aux commissaires à pantoufle dorées, aux prédateurs délocalisateurs".