Le terrorisme "tue essentiellement des musulmans"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le géopoliticien Gérard Chaliand a expliqué que les attentats contre des occidentaux ne représentaient qu'une part infime des dégâts que le terrorisme occasionne dans le monde.

INTERVIEW

Deux attentats en moins d'un an. La France a connu une année 2015 traumatisante, en raison des attaques de janvier et novembre 2015. Loin de minimiser leurs impacts, le géopoliticien Gérard Chaliand a tenu à démontrer, dans Europe 1 social club, que la vision occidentale sur le terrorisme était "déstructurée".

"On a plus de risque de mourir d'un accident de voiture". Le terrorisme tue. En occident, mais aussi partout dans le monde. Pour autant, "le risque de mourir d'un attentat est d'une chance sur un million maximum", annonce Gérard Chaliand au micro d'Europe 1. "On a plus de risque de mourir d'un accident de voiture, que d'un attentat", indique le géopoliticien.

Le terrorisme "tue essentiellement des musulmans. Si la terreur est pourtant bien là, c'est qu'elle au cœur même du principe de l'attaque terroriste. Reprenant Raymond Aron, Gérard Chaliand précise alors : "On peut qualifier de 'terrorisme', une action, dont l'effet psychologique, dépasse de très loin les résultats physiques". Gérard Chaliand a également tenu à signaler que le terrorisme "tue essentiellement des musulmans". "Les occidentaux ont payé 2% des pertes des quinze dernières années", expose le géopoliticien. "98% des gens morts sont, pour l'essentiel, des musulmans".

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission "Europe 1 social club" ici