Le séisme de lundi dans les Pyrénées-Atlantiques dû à l'exploitation du gaz

  • A
  • A
Le séisme de lundi dans les Pyrénées-Atlantiques dû à l'exploitation du gaz
L'extraction du gaz a commencé dans les années 1950 dans le secteur de Lacq. @ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

Ce séisme survenu lundi n'est pas une première puisque depuis 1974, de nombreuses secousses ont été enregistrées dans la zone de Lacq.

Lundi matin, la terre a tremblé dans les Pyrénées-Atlantiques mais ce n'est pas Dame Nature qui est à l'origine de cette secousse. C'est en effet une action humaine qui a provoqué ce séisme, rapporte mardi le journal Sud-Ouest.

Un séisme "induit". Le tremblement de terre de magnitude 4, détecté dans le secteur de Lacq dans le Béarn, a été provoqué par l'exploitation de gaz, explique au journal régional Guy Sénéchal, chercheur en géophysique. Il s'agissait donc d'un tremblement de terre dit "induit", qui s'oppose aux séismes tectoniques qui découlent, eux, de l'action des plaques terrestres. 

Un total de 2.400 séismes à Lacq. C'est dans les années 1950 que l'extraction de gaz a commencé dans la zone de Lacq. Une quinzaine d'années plus tard, les premiers séismes ont fait leur apparition, des secousses enregistrées par plusieurs stations de mesure situées dans la région. "Entre 1974 et 2008, on a mesuré 2.400 séismes dans le secteur de Lacq. La plupart très faibles, sous le 1,5 de magnitude", précise le géophysicien. Celui de lundi se différencie juste par son intensité, puisque il s'agit d'"un des cinq ou six événements les plus importants" de la zone.