Le radar de Bercy hors service pendant... 12 jours

  • A
  • A
Le radar de Bercy hors service pendant... 12 jours
Partagez sur :

Le responsable national des radars a vu rouge quand il s'est rendu compte que le radar le plus rentable de la région parisienne était hors service depuis 12 jours. La faute aux ponts du mois de mai, a répliqué la maintenance.

Le radar de Bercy a été pris pour cible par les "Conti", ces salariés de l'usine Continental qui étaient reçus au ministère des Finances, le 29 avril dernier. Ils l'ont recouvert d'autocollants aux couleurs de Continental. Résultat : il ne pouvait plus flasher... Or, la maintenance, qui intervient habituellement sous 48 heures, a pris douze jours pour le remettre en service. La faute aux ponts de mai, explique-t-elle.

A un rythme de 430 flashs par jour, la facture théorique pour le seul radar de Bercy est de 464.000 euros. Mais en réalité, c'est moins car seule la moitié des PV est traitée. Au final, après ces 12 jours d'inactivité, la perte réelle tourne autour des 120.000 euros pour le ministère des Finances.

La France se targue d'un taux d'efficacité moyen de 92%, soit seulement 29 jours en moyenne par an pendant lesquels les radars sont hors-service.

"On est les meilleurs d'Europe" se félicite en effet Jean-Jacques Debacq, le directeur du contrôle automatisé. Ecoutez-le :