Le psychiatre poursuivi pour viol expertisé par ses confrères

  • A
  • A
Le psychiatre poursuivi pour viol expertisé par ses confrères
Partagez sur :

Les experts ont apporté leur éclairage, mardi, sur la personnalité du docteur Daniel Cosculluela.

Face à face inédit mardi matin devant la cour d’assises de la Dordogne à Périgueux. La personnalité du psychiatre Daniel Cosculluela, jugé depuis le début de la semaine pour viol sur personne vulnérable, a été passée au crible par l’un de ses confrères, le Docteur Daniel Zagury.

Evoquant la personnalité "à forte polarité narcissique" de son confrère, l’expert a également souligné "la maîtrise défensive" du Dr Coculluela, décrivant un homme "intelligent", "réservé", "d'humeur morose", "distant", "contrôlé". Et d'ajouter "ce qui est habituel quand l'accusé nie les faits".

Le psychiatre est accusé d'avoir placé, "par des pratiques inhabituelles", quatre de ses patientes en "état de dépendance susceptible d'altérer leur volonté" afin de leur imposer des relations sexuelles."S'il est avéré qu'il a eu des relations sexuelles avec ses patientes, il n'est pas possible de considérer qu'elles étaient librement consenties", a affirmé l’expert, expliquant que "le lien qui s'installe entre un thérapeute et sa patiente échappe au règles habituelles de la rencontre entre un homme et une femme".

Daniel Cosculluela a toujours nié devant les enquêteurs avoir entretenu des relations intimes avec ses patientes, reprochant à sa principale accusatrice d'agir "par vengeance et frustration".