Le professeur juif victime d'une agression témoigne

  • A
  • A
Le professeur juif victime d'une agression témoigne
@ BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

Lundi à Marseille, cet homme de 35 ans qui portait une kippa a été agressé à la machette par un adolescent de 15 ans.

Il s'est fait agresser lundi à Marseille par un adolescent armé d'une machette. Dans un témoignage recueilli par La Provence, ce professeur juif se dit "traumatisé" après cette attaque survenue en pleine rue et devant témoins, alors qu'il passait devant la mairie du 9e arrondissement de la cité phocéenne. 

Ses reins peut-être touchés. Concernant ses blessures, l'enseignant dit avoir "très mal au dos" et "avoir du mal à se déplacer". Alors qu'il a reçu plusieurs coups de la part de son agresseur, il attend désormais des "résultats d'analyse" portant sur ses reins. Ils "pourraient avoir été touchés par la violence de certains coups", explique-t-il.

"Je ne pensais pas m'en sortir vivant". Frappé par "la haine" qu'il a vue dans les yeux de son agresseur, un lycéen inconnu des services de police, il raconte lui avoir demandé d'arrêter de le frapper "mais il continuait et je ne pensais pas m’en sortir vivant". Sans colère, le professeur ressent "de la peur et de l'appréhension quant à l’avenir". Il n’envisage cependant pas de quitter la France et préfère "réfléchir" à peut-être ne plus porter la kippa. "Honnêtement, je ne sais pas comment je vais me relever de cette terrible agression", ajoute la victime traumatisée.

"Au nom d'Allah". Lundi, l'enquête ouverte pour "tentative d'assassinat aggravée en raison de l'appartenance à une religion et en relation avec une entreprise terroriste" a été confiée à la section antiterroriste du parquet de Paris. L'agresseur, d'origine kurde et qui aura 16 ans la semaine prochaine, a expliqué aux enquêteurs avoir agi "au nom d'Allah et de l'Etat islamique".