Le procès d’un traiteur qui escroquait les futurs mariés s'ouvre mardi

  • A
  • A
Le procès d’un traiteur qui escroquait les futurs mariés s'ouvre mardi
Le traiteur a arnaqué des couples auxquels il a fait faux bond au dernier moment.@ AFP
Partagez sur :

Une quarantaine de couples ont été floués par un traiteur qui annulait au dernier moment sa prestation tout en encaissant l'argent.

Le plus beau jour de leur vie gâché. Le procès d'un traiteur escroc s'ouvre mardi à Saint-Etienne. Spécialisé dans les mariages, il était chargé de tout organiser, du repas à la soirée dansante. Il a arnaqué des couples auxquels il a fait faux bond au dernier moment tout en encaissant le montant de sa prestation.


Mise à jour le 6/12 à 17h55. Deux ans de prison avec sursis ont été requis mardi soir à Saint-Etienne à l'encontre du traiteur. Au terme d'une audience d'une quinzaine d'heures, le représentant du parquet a également requis cinq ans d'interdiction de gérer et trois ans d'interdiction d'émettre des chèques, à son encontre. Son jugement a été mis en délibéré au 23 janvier.

"C'était la panique". Parmi eux, Myriam et Benjamin, dont le mariage était prévu le 9 mai 2015. La fête qui se préparait depuis un an promettait d'être belle. La future mariée avait choisi un seul et même traiteur pour le vin d'honneur, le repas, la décoration et la pièce montée. Mais la veille de son mariage, à 7h du matin, elle reçoit un message de ce dernier affirmant qu'il ne serait pas là, sa société étant en dépôt de bilan. "Il disait qu'il ne ferait pas la prestation et qu'il fallait qu'on trouve une solution", se rappelle la mariée. "C'est la panique, c'est un peu la catastrophe. Vous ne savez plus ce que vous devez faire".

"C'est clairement une arnaque". L'homme se garde bien de répondre au téléphone. En revanche, il encaisse les chèques : 5.000 euros de Myriam et Benjamin, qui doivent tout improviser en quelques heures pour que le mariage ait lieu. "C'était compliqué. Il a fallu contacter tout le monde, aller faire des courses pour faire un repas pour 120 personnes. La famille de ma femme a fait le repas. On s'est tous entraidés", raconte le marié toujours remonté deux ans plus tard. "Que la justice le fasse payer pour son arnaque. Car c'est clairement une arnaque", ajoute-t-il.

Une quarantaine de couples concernés. Au total, une quarantaine de couples ont été escroqués pour un préjudice total de plusieurs centaines de milliers d'euros. Parmi les plaignants, il y aura aussi des employés et des fournisseurs du traiteur, qui eux n'ont jamais été payés.