Le procès Clearstream démarre avant l'heure

  • A
  • A
Le procès Clearstream démarre avant l'heure
Partagez sur :

Le procureur de Paris a accusé vendredi Dominique de Villepin d'avoir été l'un des bénéficiaires, conscient de la manipulation.

Le procès Clearstream est l'affaire la plus attendue de la rentrée judiciaire. Elle sera jugée à Paris à partir du 21 septembre.

Mais on peut dire que le procès a déjà commencé vendredi matin sur Europe 1 avec les déclarations ou le réquisitoire, devrait-on dire, de Jean-Claude Marin. Le procureur de la République de Paris, qui va lui même conduire l'accusation, a livré au micro de Jean-Pierre Elkabach sa vision du dossier et du rôle de chacun : Gergorin , Lahoud, Villepin. "Pour moi, il est totalement établi que les listings de la banque Clearstream sont des listings qui ont été falsifiés pour nuire", a-t-il attaqué. Les juges disent que Dominique de Villepin est "l'instigateur premier de l'ensemble du système, moi je dis qu'il en est l'un des bénéficiaires collatéraux mais parfaitement conscient".

Regardez l'intégralité de l'interview de Jean-Claude Marin par Jean-Pierre Elkabbach :

Des déclarations très inhabituelles de la part d'un représentant du parquet. Trois hommes jetés en pâture à l'opinion public avant même d'être jugés. D'habitude, le parquet sort de sa réserve pour calmer le jeu au milieu de l'emballement médiatique. Une réponse, sans doute, à la forte communication de Dominique de Villepin.