Le prix du "macho de l'année" est décerné à …

  • A
  • A
Le prix du "macho de l'année" est décerné à …
@ AFP
Partagez sur :

Franck Keller, conseiller municipal UMP, s'était interrogé sur les "atouts utilisés" par Najat Vallaud-Belkacem pour accéder à l'Éducation nationale. 

"Quels atouts Najat Vallaud-Belkacem a-t-elle utilisés pour convaincre Hollande de la nommer à un grand ministère ? C'est ce tweet, posté en août 2014, qui vendredi vaut à l'élu UMP Franck Keller, conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine, le prix du "macho de l'année" par les Chiennes de garde, après le passage de Najat Vallaud-Belkacem du ministère des Droits des femmes à celui de l'Education nationale,.

"Je suis consterné", a réagi Franck Keller dans un communiqué, dénonçant un prix "grotesque". S'il reconnaît un "tweet maladroit" à propos de Najat Vallaud-Belkacem, il se défend : "jamais de ma vie je n'ai attaqué le droit et la liberté des femmes".



Philippe Vitel, député UMP du Var, s'est aussi vu décerner un prix pour avoir déclaré en avril 2014 à propos de Valérie Trierweiler, l'ancienne compagne de François Hollande : "Et Valérie, elle n'a pas droit à un ministère comme Ségolène ? Au nom de la justice du plumard !".