Le principal condamné de la rixe de Sisco va faire appel

  • A
  • A
Le principal condamné de la rixe de Sisco va faire appel
Me Kheira Flissi-Gherabli défend l'un des trois frères marocains mis en cause.@ PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Mustapha Benhaddou avait été condamné à deux ans de prison ferme pour avoir été reconnu comme le déclencheur de la violente bagarre. 

L'avocate du principal condamné au procès de la rixe de Sisco (Haute-Corse) entre une famille marocaine de Corse et des villageois a annoncé lundi son intention d'interjeter appel de sa condamnation à deux ans de prison ferme. Me Kheira Flissi-Gherabli a déclaré à la presse qu'elle considérait que son client avait "payé pour l'ensemble des prévenus" et qu'elle allait faire appel de ce jugement du tribunal correctionnel de Bastia.

A l'origine de la rixe. Mustapha Benhaddou, 33 ans, a été reconnu coupable du déclenchement de la rixe qui avait fait quatre blessés légers le 13 août près d'une crique de ce village du cap Corse, au Nord de Bastia. Déjà condamné huit fois précédemment, il a été aussi sanctionné pour violence en réunion avec armes. Le procureur de la République avait requis 30 mois de prison dont six avec sursis contre le prévenu qui a comparu détenu et a été maintenu en détention.

Les avocats de ses deux frères, Abdelillah, 38 ans, et Jamal, 29 ans, absents du procès et condamnés à six mois avec sursis n'ont pas exprimé d'intention d'interjeter appel, pas plus que ceux de deux villageois de Sisco, Lucien Straboni, 50 ans, et Pierre Balbi, 22 ans, condamnés respectivement à un an et huit mois avec sursis. Le parquet, comme les avocats, dispose d'un délai de dix jours pour faire appel.