Le policier tué à Magnanville nommé commissaire à titre posthume

  • A
  • A
Le policier tué à Magnanville nommé commissaire à titre posthume
@ HO / POLICE NATIONALE / AFP
Partagez sur :

Le commandant de police Jean-Baptiste Salvaing, assassiné le 15 juin devant son domicile de Magnanville, a été officiellement promu commissaire à titre posthume.

Jean-Baptiste Salvaing, assassiné avec sa compagne par un djihadiste le 15 juin à Magnanville, a été promu commandant de police à titre posthume. C'est par décret de François Hollande que la décision a été prise. Il avait auparavant le grade de commandant de police.

Le décret a été inscrit jeudi au Journal officiel. "Par décret du Président de la République en date du 22 juin 2016, le commandant de police Jean-Baptiste SALVAING, mortellement blessé dans l'exercice de ses fonctions, est nommé, à titre posthume, dans le corps de conception et de direction de la police nationale, au grade de commissaire de police".

L'attaque contre Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, commandant de police, adjoint du commissariat des Mureaux, et Jessica Schneider, 36 ans, agent administratif du commissariat voisin de Mantes-la-Jolie, a été perpétrée au nom du groupe État islamique par Larossi Abballa, 25 ans. Ce dernier a été tué dans une intervention des policiers d'élite.